Déchargement de la sardine au couchant du soleil à Concarneau

  • Peintre : Théophile Deyrolle
  • Dimensions : 40 cm x 57 cm
  • Prix : 3 900,00 €
  • Précisions :

    Huile sur toile. Signée bas gauche.

    Nous sommes au début du XXe, à cette époque la sardine fait vivre le port de Concarneau. Il y a plus de cinq cent chaloupes sardinières et un peu plus de trois mille marins à vivre de leur pêche, faisant sécher leurs filets bleus suspendus aux mâts. Jamais les quais n'ont été aussi animé qu'à cette période.