Berthe Savigny (1882 - 1958)

Berthe Savigny est né à Quimper. Son père était marchand de vins et spiritueux mais aussi peintre amateur éclairé. Il était ami de Gauguin, Appolinaire et Max Jacob. C'est donc dans cet univers artistique que Berthe Savigny a grandi. D'ailleurs ses frères et soeurs ont tous embrassés une carrière artistique ainsi que ses neveux. Le plus connu étant sans aucun doute Pierre De Belay, son frère cadet. Atteinte d'une surdité partielle du a un accident, la pratique de l'art lui permettait de rompre cet isolement.

C'est le succès de ces célèbres bébés qui en 1926 lui vaudront d'entrer en contact avec la Manufacture HB. En 1939 la Manufacture a essayé de mettre sous contrat Berthe Savigny, sans jamais y arriver faute d'entente sur ce dernier. Cela n'empêcha pas la Manufacture d'éditer en série différents modèles, l'artiste conservant la propriété de ses oeuvres.

Berthe Savigny, tout comme son frère cadet, étaient de pures autodidactes. Elle ne s'est pas cantonnée qu'au modelage, elle a beaucoup peint, même si cette facette d'elle est moins connu. Elle a connu une vie artistique riche, travaillant en collaboration avec son ami peintre et poète Emile Bernard (figure de l'école de Pont-Aven). Si de nombreuses oeuvres représentent des enfants, elle ne néglige pas les paysages, les natures mortes et les scènes de la vie quotidienne. Son style est empreint d'une grande tendresse et sensibilité.

Après son décès en 1958 son neveu Paul Alexandre Savigny Trognée a continué à perpétuer l'oeuvre de sa tante dans son atelier parisien. Depuis 2001, la faïencerie d'art breton édite en collaboration avec la famille, quatre modèles de l'artiste.