Henri Rivière (1864 - 1951)

Henri Rivière

Elève de Bin, il apprend les différentes techniques de la gravure, notamment la taille douce, et exécute des eaux-fortes dès 1884. A Paris, il est un des artistes les plus actifs du cabaret du Chat Noir. Défenseur de l’art japonais, il s’initie à la gravure sur bois. Dès lors, il associe dans ses œuvres une mise en page décentrée, des couleurs en aplats et des silhouettes synthétiques.  Henri Rivière est surtout célèbre pour ses représentations en couleur des paysages de Bretagne qu’il expose en 1892 à la Société des peintres-graveurs. Ses estampes, que ce soit lithographies  ou xylographies, expriment la rude nature bretonne et ses mœurs austères, détaillant les variations de la lumière et du climat avec beaucoup de poésie. La Féerie des heures, Paysages bretons et Beau Pays de Bretagne font partis de ses séries les plus célèbres. Exposition de son œuvre en 1985 au musée d’Orsay, Paris.