Edouard Doigneau (1865 - 1954)

Édouard Doigneau

Destiné tout d’abord à une carrière militaire, il entre à l’Ecole Polytechnique en 1885. Il abandonne en 1900 pour se consacrer à la peinture. Il est l'élève de Jules Lefebvre et de Tony Robert Fleury à l’Académie Julian à Paris, puis il part sur les routes, chevalet sur l’épaule, à Fontainebleau, en Bretagne, en Camargue, sur les bords de Loire puis en Espagne et en Afrique. Il revient cependant fréquemment à Paris où il a un atelier et fréquente les Salons. Édouard Doigneau est sociétaire des Artistes Français et sociétaire des aquarellistes et des orientalistes. Il obtient une médaille d'or au Salon des Artistes français de 1906.

Excellent dessinateur, il croque sur ses carnets et peint à l'aquarelle des scènes pittoresques de Bretagne, du Pays bigouden en particulier, ainsi que des scènes animalières. Peintre régionaliste de formation classique, il ne veut appartenir à aucune école ni s’attacher à aucun style. Ses œuvres réalisées en Afrique le rattache cependant au genre de la peinture orientaliste. C'est un homme qui aime la couleur. Doigneau donne un air de fête et de paix à la plupart de ses œuvres.

Doigneau est dans de très nombreux musées : Arles, Nemours, Orléans, Pont-Aven, Rouen, Bangkok…