François-Marie Caujan dit Fanch (1902 - 1945)

Né d'un père ébéniste, il suit les cours de dessin de Paul Léonard à Brest. Par la suite il entre à l'Ecole Régionale des Beaux-Arts de Nantes (ateliers de Fougerat, Simon, Stany-Gauthier). A la suite de son cursus breton, il est reçu au concours d'entrée de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. En 1924, ses études terminés il s'installe à brest et se lie d'amitié à Saint-Pol-Roux. Il participe à la création d'un groupe d'artistes "la phalange bretonne" dont fait partie Jim Sévellec entre autre. En 1925 il participe à l'exposition des Arts Décoratifs. En 1926 et 1927 il sera présent dans de nombreux Salons parisiens type : Artistites indépendants, Salon d'Automne, Salon Nationale des Beaux Arts et celui des Tuileries. C'est sans doute également à cette époque  qu'il faut placer le début de sa collaboration avec la Manufacture HB. On peut penser que l'amitié de Caujan avec Quillivic explique le choix de la cette Manufacture. Il mènera sa carrière artistique tant sur le terrain régional (Union artistique de Quimperen 1935), national (exposition des arts et techniques de 1937, exposition au Petit Palais 1939), qu'international (Alger 1934, New-york 1939). Il décédera à Landerneau accidentellement en 1945.

Il va éditer des pièces sous son nom François Caujan et des pièces sous le pseudonyme de Fanch. Les pièces les plus audacieuses et modernes le seront sous son nom. Il est fort probable qu'il est réservé son pseudonyme pour des pièces plus commerciales.